SELARL COUBRIS, COURTOIS & Associés
31 rue du Bocage
33200 Bordeaux

05.56.17.13.03

Du Lundi au Vendredi, de 8h à 19h

Me Jean-Christophe Coubris : robe noire des scandales sanitaires

Samedi 21 décembre 2013

Accès rapide

Sur la cheminée en marbre, à côté du code pénal et de la balance de la justice, trônent plusieurs boîtes de médicaments : Mediator, Gardasil, Diane 35 ...

Des noms qui ont fait l'actualité ces derniers mois et qui ont un point commun : un grand nombre des patients qui ont porté plainte contre leurs fabricants sont défendus par un même avocat, Jean-Christophe Coubris

Défense des victimes de prothèses mammaires, médicaments, vaccins, anticoagulants

Source : Le Monde
Date : 21 décembre 2013

Dans son cabinet situé dans un quartier chic et résidentiel de Bordeaux, impossible de les rater : « Ces boîtes sur la cheminée, ce ne sont pas des trophées, mais je ne peux pas m'en séparer, note Jean-Christophe Coubris. Ma crainte, c'est que d'autres médicaments viennent les rejoindre. »

Indemnisation des victimes du Mediator, Gardasil, Diane 35

Défense des victimes du Mediator, Gardasil, Diane 35 ...

Le cabinet Coubris, Courtois et associés est sur le front des plus grands scandales sanitaires de ces dernières années, avec une ligne de défense qui se résume en trois points : un grand volume de dossiers traités, des expertises soigneusement menées et une médiatisation parfaitement orchestrée.

Grâce à ses sept avocats et seize assistants, le cabinet défend notamment 2 800 femmes porteuses d'implants mammaires PIP (qui viennent d'obtenir une condamnation au pénal de Jean-Claude Mas, le fondateur de la société PIP, mardi 10 décembre à Marseille), 2 000 victimes du Mediator et des centaines de jeunes femmes qui ont eu des accidents cardio-vasculaires après la prise de pilules contraceptives.

Récemment, Me Coubris a été à l'origine des plaintes déposées contre le Pradaxa – un anticoagulant oral accusé d'avoir provoqué des hémorragies mortelles chez certains patients âgés – et contre le Gardasil – le vaccin contre le papillomavirus, soupçonné d'avoir favorisé le développement de maladies auto-immunes chez des jeunes filles.

« On prend le soin d'appeler chacune des victimes que nous représentons. Cet aspect humain est essentiel. »

Ceux qui l'ont fréquenté, dans les tribunaux ou les commissions d'indemnisation, le disent : Jean-Christophe Coubris s'investit dans ses dossiers, à tel point qu'il finit par épouser les combats de ses clients.

L'avocat assume son rôle de « lanceur d'alerte ».

Pour contrer la communication des laboratoires, Jean-Christophe Coubris a opté pour l'arme de la médiatisation.

Source :

Maître Jean Christophe Coubris : robe noire des scandales sanitaires
Le Monde - 19/12/2013


Cet article fait partie de la Revue de Presse du cabinet.