SELARL COUBRIS, COURTOIS & Associés
31 rue du Bocage
33200 Bordeaux

05.56.17.13.03

Du Lundi au Vendredi, de 8h à 19h

Prothèses PIP : Me Courtois, l’homme qui défendait 2.800 femmes

Vendredi 17 mai 2013

Accès rapide

L'avocat bordelais est le porte-voix de la majorité des plaignantes dans le procès pour tromperie aggravée et escroquerie ouvert à Marseille.

A la veille du gigantesque procès des prothèses PIP, l’avocat bordelais Philippe Courtois a soigné son arrivée à Marseille.

 

Source : Nouvel Observateur - Extraits de l'article
Date : 17 mai 2013

Une haie de plaignantes et de journalistes l’attendait sur le parking du Palais des congrès, où le tribunal s’était délocalisé pour l’occasion.

Défense des victimes de PIP

Indemnisation des victimes des prothèses PIP

(…)

« Je travaille dessus depuis 2010. On a été les premiers à être saisis par la PPP [association des Porteuses de PIP, plus de 2.000 membres à ce jour, NDLR] », revendique Philippe Courtois.

Il est, à 33 ans, le porte-voix de la majorité des plaignantes dans cette affaire.

(…)

Ce camp-là (NDLR celui des victimes), il l’a choisi à 17 ans, lorsqu’il a perdu son frère, avocat, dans un accident de voiture. « C’est à ce moment que j’ai vu le côté mercantile des assurances. » Lui qui voulait être médecin, comme son père, l’actuel président de l'Association d'aide aux victimes d'accidents corporels, s’est finalement spécialisé dans le droit de la santé. Et a rejoint, il y a cinq ans, le cabinet de Jean-Christophe Coubris à Bordeaux : une armée de cinq avocats et 15 assistantes devenue la bête noire des laboratoires.

Parmi leurs clients, les victimes des scandales sanitaires les plus retentissants : Mediator, prothèses frauduleuses, et, depuis peu, pilules de dernière génération.

(…)

Source :

Me COURTOIS, avocat des victimes des prothèses mammaires défectueuses PIP
Le Nouvel Observateur - 17/05/2013


Cet article fait partie de la Revue de Presse du cabinet.