SELARL COUBRIS, COURTOIS & Associés
31 rue du Bocage
33200 Bordeaux

05.56.17.13.03

Du Lundi au Vendredi, de 8h à 19h

Affaire Naomi Musenga : les parents réclament l'ouverture d'une information judiciaire

Mardi 26 juin 2018

Accès rapide

Deux jours après la publication du rapport de l'IGAS, les parents de Naomi ont souhaité s'exprimer, en présence notamment d'un de leurs avocats, Maître Jean-Christophe COUBRIS.

La famille de Naomi Musenga demande la nomination d'un juge d'instruction, afin de connaître les causes du décès de leur fille et que les responsables soient identifiés et sanctionnés.

« L'enquête préliminaire est un cauchemar pour les familles »

Une enquête préliminaire a en effet été ouverte le 9 mai, au lendemain de la révélation par les médias, du contenu de la bande son du SAMU.

« J'implore Madame le Procureur pour que l'on entre dans le fond. Nous sommes démunis » a ainsi déclaré la maman de Naomi.

« L'enquête préliminaire est un cauchemar pour les familles. Nous avons l'audition des bandes qui est scandaleuse, nous avons le rapport de l'IGAS qui met en évidence tous les dysfonctionnements, les mises en examen doivent être immédiates » a quant lui précisé Maître Jean-Christophe COUBRIS.

 

Articles de presse liés :

Affaire Naomi Musenga : « l'hôpital de Strasbourg planque tout ce qui l'accuse » lien externe
France 3 - 22/06/2018 - Extraits

France 3

Deux jours après l’annonce de la démission du responsable du Samu de Strasbourg et la parution du rapport de l'Igas, la famille Musenga a souhaité prendre la parole, accompagnée de leurs deux avocats et du professeur Christian Marescaux - invité par la famille - lors d'une conférence de presse donnée à Strasbourg ce vendredi.

Tous ont pointé du doigt la responsabilité de l'hôpital de Strasbourg et ont réclamé l'ouverture d'une information judicaire et des mises en examen. Naomi Musenga est décédée au Nouvel hôpital civil de Strasbourg, le 29 décembre 2017, quelques heures après son appel à l'aide au Samu, qui a tardé à la prendre en charge.

Jean-Christophe Coubris, avocat de la famille de la victime
Affaire Naomi Musenga - Maître Jean-Christophe Coubris, avocat de la famille

« L'hôpital de Strasbourg planque tout ce qui l'accuse » : les parents de Naomi Musenga, décédée en décembre 2017, ont donné une conférence de presse à Strasbourg avec leurs avocats Mohamed Achour, Jean-Christophe Coubris et le professeur Christian Marescaux

[...]

La famille de Naomi Musenga demande l'ouverture d'une information judiciaire lien externe
L'Express - 22/06/2018 - Extraits

L'Express

Illkirch-Graffenstaden (France) - Les parents de Naomi Musenga, décédée fin décembre à Strasbourg après un appel au Samu traité avec mépris, ont réclamé vendredi l'ouverture d'une information judiciaire pour que les causes et les responsabilités dans sa mort soient dévoilées.

[...]

Parallèlement à une enquête administrative confiée à l'Inspection des affaires sociales (Igas), le parquet de Strasbourg a ouvert début mai une enquête préliminaire, mais cette procédure ne permet pas à la famille ou à ses avocats d'accéder au dossier.
« Il est inacceptable que l'on reste sur ce schéma d'enquête préliminaire », qui est « un cauchemar », a insisté Me Jean-Christophe Coubris, l'un des avocats de la famille.

[...]

La démission du responsable du Samu de Strasbourg, présentée dès le mois de mai, a été acceptée, mais selon les avocats de la famille Musenga, il a surtout servi de « fusible ».

[...]

Mort de Naomi Musenga : la famille veut l'ouverture d'une information judiciaire lien externe
Le Parisien - 22/06/2018 - Extraits

Le Parisien

Les avocats de la famille de la victime réclament des mises en examen.

Nouvelle étape dans l’affaire Naomi Musenga. Les parents de cette jeune femme, décédée fin décembre à Strasbourg (Bas-Rhin) après un appel au Samu non pris au sérieux, réclament ce vendredi l'ouverture d'une information judiciaire pour que les causes et les responsabilités dans sa mort soient dévoilées.

[...]

« Il est inacceptable que l'on reste sur ce schéma d'enquête préliminaire », a insisté Me Jean-Christophe Coubris, l'un des avocats de la famille.

[...]

Mort de Naomi Musenga. Sa famille demande l’ouverture d’une information judiciaire lien externe
Ouest France - 22/06/2018 - Extraits

Ouest France

Six mois après la mort de la jeune femme de 22 ans dont l’appel au Samu de Strasbourg n’avait pas été pris au sérieux, la famille de Naomi Musenga réclame l’ouverture d’une enquête judiciaire.

[...]

Vers une procédure judiciaire

Parallèlement à une enquête administrative confiée à l’Inspection des affaires sociales (Igas), le parquet de Strasbourg a ouvert début mai une enquête préliminaire, mais cette procédure ne permet pas à la famille ou à ses avocats d’accéder au dossier d’enquête.

« Il est inacceptable que l’on reste sur ce schéma d’enquête préliminaire », a insisté Me Jean-Christophe Coubris, l’un des avocats de la famille.

[...]

La famille de Naomi Musenga demande l’ouverture d’une information judiciaire lien externe
Liberation - 22/06/2018 - Extraits

Liberation

Les parents de Naomi Musenga, décédée fin décembre à Strasbourg après un appel au Samu traité avec mépris, ont réclamé vendredi l’ouverture d’une information judiciaire pour que les causes et les responsabilités dans sa mort soient dévoilées.

[...]

Parallèlement à une enquête administrative confiée à l’Inspection des affaires sociales (Igas), le parquet de Strasbourg a ouvert début mai une enquête préliminaire, mais cette procédure ne permet pas à la famille ou à ses avocats d’accéder au dossier.

« Il est inacceptable que l’on reste sur ce schéma d’enquête préliminaire », qui est « un cauchemar », a insisté Me Jean-Christophe Coubris, l’un des avocats de la famille.

« La justice doit continuer à faire son travail. (...) J’aimerais que des responsabilités à l’intérieur de l’hôpital soient assumées », a réclamé le père de Naomi, aux côtés de son épouse et de trois des frères et soeurs de la jeune femme.

[...]

Naomi Musenga: la famille demande des réponses lien externe
L'Express - 22/06/2018 - Extraits

L'Express

Les proches de la jeune femme demandent l'ouverture d'une information judiciaire et des mises en examen.

Pour les parents de Naomi Musenga, le combat continue. Vendredi, ils ont demandé l'ouverture d'une information judiciaire pour que les causes et responsabilités dans la mort de leur fille soient dévoilées. Naomi, 22 ans, est décédée le 29 décembre des suites d'un infarctus. Quelques heures avant, elle n'avait pas été prise au sérieux lors de son appel au Samu.

Le parquet de Strasbourg a ouvert début mai une enquête préliminaire, mais cette procédure ne permet pas à la famille ou à ses avocats d'accéder au dossier d'enquête. « l est inacceptable que l'on reste sur ce schéma d'enquête préliminaire », a insisté Me Jean-Christophe Coubris, l'un des avocats de la famille.

[...]

La famille de Naomi Musenga veut qu'un juge d'instruction soit désigné lien externe
Le Dauphiné - 22/06/2018 - Extraits

Le Dauphine

La famille de Naomi Musenga, 22 ans, décédée en décembre après un appel au Samu de Strasbourg (Bas-Rhin) qui n'a pas été pris au sérieux, souhaite une accélération de l'enquête.

Lors d'une conférence de presse ce vendredi, sa famille, assistée de ses avocats, a demandé l'ouverture d'une information judiciaire et donc la désignation d'un juge d'instruction, rapportent nos confrères de L'Alsace.

[...]

Pour Me Jean-Christophe Coubris, l'un de leurs deux avocats, il manque aussi plusieurs éléments dans le dossier médical de Naomi Musenga : « le rapport du Smur, les images du scanner et un corps qui reste dans le service pendant près de 10 h avant d’être amené à la morgue du NHC au froid. De la même façon, on ne sait pas dans quelles conditions le corps a été transporté entre le NHC et le CHU de Hautepierre, et si la chaîne du froid a alors été rompue, relançant de ce fait la décomposition du corps. »

[...]

Affaire Naomi Musenga : « On nous fait tourner en bourrique », déplorent les parents lien externe
France Bleu - 22/06/2018 - Extraits

France Bleu

Les parents de Naomi Musenga réclament l'ouverture d'une information judiciaire pour comprendre les causes du décès de leur fille en décembre 2017. Ils ont tenu une conférence de presse vendredi.

Deux jours après la publication du rapport de l'Inspection générale des affaires de santé (IGAS), les parents de Naomi Musenga ont tenu vendredi une conférence de presse à Illkirch (Bas-Rhin) aux côtés de leurs avocats.

[...]

« L'enquête préliminaire, c'est un enfer pour les familles » surenchérit l'un des avocats, Maître Jean-Christophe Coubris. « On a l'audition des bandes qui est scandaleuse, on a maintenant le rapport de l'IGAS qui met en évidence tous les dysfonctionnements, les mises en examen doivent être immédiates ».

[...]

 

Réseaux sociaux :