SELARL COUBRIS, COURTOIS & Associés
31 rue du Bocage
33200 Bordeaux

05.56.17.13.03

Du Lundi au Vendredi, de 8h à 19h

Orthez - erreur médicale : «J'ai promis la vérité à la famille»

Mercredi 15 octobre 2014

Accès rapide

Face aux nombreuses révélations suite à l'enquête, de nombreuses questions se posent ...

Me Courtois, l'avocat de la famille de la jeune femme décédée à la maternité d'Orthez lors de son accouchement, réagit aux nouveaux éléments de l'enquête, et pose la question des responsabilités de l'équipe et de l'hôpital.

 

Orthez - erreur médicale : « J'ai promis la vérité à la famille »

Source: Le Parisien
Date : 15 octobre 2014

Philippe Courtois, avocat des parents

C'est un confrère londonien qui a dirigé les parents de Xynthia vers cet avocat spécialisé dans les erreurs médicales. Philippe Courtois, qui a notamment représenté les victimes de prothèses mammaires, a reçu les parents de la victime à son cabinet de Bordeaux avant-hier, après les obsèques et avant qu'ils ne regagnent leur domicile à Londres.

« Ce qui devait être le plus beau jour de la vie de leur fille, et le leur, avec la naissance de leur premier petit-fils -- heureusement en vie -- s'est transformé en cauchemar », raconte l'avocat, désormais partie civile au dossier à leurs côtés.

« Je leur ai promis la vérité, au-delà de l'erreur médicale, qui est déjà prouvée. Quid en revanche de ce qui aurait pu être évité ? Je ne peux que me joindre aux parents en étant profondément choqué par ce qui apparaît comme un acte volontaire. Personne n'a forcé l'anesthésiste à boire. Elle avoue un problème d'alcoolisme chronique et, vu la quantité de bouteilles retrouvées chez elle, on peut supposer d'autres jours où elle a dû se trouver dans un état second. Une médecin, amenée à avoir des vies entre ses mains ! »

L'avocat s'interroge sur l'« entourage professionnel » : « Je ne peux imaginer que personne ne se rende compte de ses tremblements, d'une odeur, ni ne s'étonne de la voir se tromper de matériel, et que, mise à pied pour ne pas s'être présentée à une opération, personne n'ait cherché plus loin ! ».

La famille veut des réponses. « Et je veillerai à ce qu'on n'oublie jamais le fait central : le décès d'une jeune femme dont aucune indemnité ne fera oublier à sa famille sa perte. ». Et pas question que l'affaire se transforme en dommage collatéral « de généralités que j'ai déjà entendues sur la pénurie de personnel ou sur l'alcoolisme généralisé des anesthésistes ».

Source :

Décès lors d'un accouchement à Orthez : « J'ai promis la vérité à la famille »
Le Parisien - 15/10/2014



Articles de presse reliés :

Orthez : un avocat pour la famille de la mère
Sud Ouest - 16/10/2014

L'avocat de la famille de la victime s'étonne de la multiplication des décès à l'hôpital et la clinique d'Orthez
France 3 - 15/10/2014

Interview de Maître Philippe Courtois, avocat de la famille de la jeune maman décédée à Orthez
RTL - 15/10/2014

« Les victimes d'erreurs médicales veulent juste comprendre pourquoi »
BFMTV.com - 03/10/2014